Débat d’orientation budgétaire pour 2017

(article de Jean-Claude Bergougnoux)

Le dernier conseil municipal s’est tenu ce mercredi 30 novembre 2016.

A cette occasion, Mme le maire nous a présenté un débat d’orientation budgétaire qui, comme à son habitude, était truffé d’approximations et d’erreurs.

Une fois évoqué le désengagement de l’Etat qui met effectivement à mal certaines finances locales, Mme le maire s’est lancée dans un plaidoyer d’une inefficacité sans nulle autre pareille, où la mauvaise foi l’a emporté au détriment de la vérité budgétaire.

Emportée par son élan, elle a échafaudé son raisonnement sur des montants volontairement inexacts.

Prétendre que notre commune conserve une épargne de gestion de 1,2 M€ en 2016, ne repose sur aucune analyse budgétaire cohérente. De l’examen des budgets – primitif et supplémentaire – présentés cette année, il ressort que le montant de l’épargne disponible s’établira à 0,5 M€ au 31 décembre 2016, soit 2,5 fois inférieur au montant annoncé.

Pour la petite histoire, lorsque Mme Jacquet a pris ses fonctions, le montant de cette épargne était de 2 051 000 €, soit une chute de plus de 73% en moins de 3 ans.

Dans le même ordre d’idées, Mme le maire évoque des dépenses réelles d’investissements de 3,4 M€ en 2016 alors qu’elles s’établissent à 2,2 M€. La différence provient, pour partie, des restes à réaliser. Une façon comme une autre de tromper ses concitoyens. Mais plus c’est gros, plus ça passe.

Mme le maire n’est pas à une contradiction près ; en effet, quelques phrases plus loin, elle évoque un montant d’investissements de 1,7 M€ pour 2017. Dans ce cas de figure, les investissements pour l’année prochaine s’effondreraient de moitié par rapport à l’année précédente.

En tout état de cause, cette municipalité doit désormais faire appel à l’emprunt pour investir.

Mme le maire persiste et signe en prétendant que les dépenses de fonctionnement sont maîtrisées. C’est tout simplement mettre sous le boisseau l’explosion de ces mêmes dépenses. Plus 31,60% de dépenses de personnels supplémentaires entre 2014 et 2016 et plus 14% pour les charges à caractère général sur la même période.

Dans ce même débat, nous avons appris la mise en œuvre d’une énième étude sur une éventuelle construction d’une nouvelle salle de sports. Mais, échaudés par cette municipalité où l’apparence, le paraître et la désinformation l’emportent sur le fond, nous avons appris à nos dépens que le chemin est bien long du projet à la réalisation.

Mme le maire n’hésite pas non plus à mettre à son actif le volet environnemental de la RN 89 pour la portion comprise entre l’échangeur 26 et l’échangeur n°2 (Le Poteau d’Yvrac). C’est-à-dire l’installation d’écrans acoustiques en bord de la RN 89 et la requalification du tunnel « piétons » sous cette même voie, entre les avenues du Peyrou et du Périgord.

Elle oublie tout simplement de préciser qu’une réunion a été organisée le 24 février 2012, à l’initiative de l’ancienne majorité désireuse d’être informée de l’avancée de l’étude résultant du déblocage financier de ce projet, en 2009, par le ministère de l’Equipement. 

Enfin, nous avons appris que l’aménagement d’un giratoire à l’intersection des avenues du Moulinat, de la Prairie et de l’allée de l’Orée du bois interviendrait en 2017. Là encore l’initiative du projet relève de l’ancienne majorité.

Que faut-il retenir ? 

Sur trois exercices, Mme Jacquet a initié seulement deux projets, un stade d’un coût exorbitant et sous-exploité et des toilettes sèches. Quel bilan !

Pour conclure, nous n’utiliserons pas la formulation lapidaire, utilisée par la première magistrate de notre commune, qui s’est permis de déclarer que budget de l’Etat était « maquillé comme une voiture volée ».

Nous emprunterons seulement la fin de l’histoire à Jean de Lafontaine : « Un paon muait ; un geai prit son plumage; puis après se l’accommoda » et laisserons à Horace le soin d’établir la morale : Il arrivera un jour ou le geai « dépouillé de son plumage d’emprunt, prêtera à rire à tout le monde… ».

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.