Tout va très bien, Madame la Marquise

Transcription d’une communication téléphonique imaginaire mais non irréelle entre la Marquise de la Marche de Guingois, partie quelque temps à l’étranger, et Jérôme son maître d’hôtel resté s’occuper de la villa…

marquisejacquet
« Allo, Allo ? mon cher Jérôme, quelles nouvelles de notre bonne ville depuis 3 ans que je suis partie, quelles nouvelles ?
– Tout va très bien, Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien, mais cependant, il faut que je vous dise, sur la démocratie, on déplore de petits riens, quelques broutilles, mais à part çà, tout va très bien, tout va très bien !
– Comment, comment, mon cher Jérôme, mais qu’est ce donc, mais qu’est ce donc ?
– Madame la Marquise, que l’autre jour l’Édile de la Commune que j’ai rencontrée m’a déclarée :
 » Mes adjoints rétifs, dehors les ai poussés car seul et bien entouré on évite des discours sans fin ;
les élus de gauche, les ai bafoués, ignorés, coupé la parole et finalement écœurés ont démissionné ;
les associations de parents d’élèves pas entendus et d’ailleurs à quoi çà sert ?
le marché du vendredi, liquidé ;
les subventions aux associations amputées ;
les commerces du centre bourg rendus exsangues ;
le marché du samedi, symptomatique
l’éducation c’est ma priorité, mais sur le papier ;
les réalisations et projets de l’ancienne municipalité me suis approprié ;
la culture de la commune, mise au ras du caniveau, bien franchouillarde, exit le prestige et le renom de la Commune ;
les réserves financières de la municipalité précédente, j’en ai fait fondre plus de la moitié ;
l’endettement, l’effet de levier, c’est super, même si nos équipes de foot sont fantomatiques ;
le social, la pauvreté, il faut agir ! Mais il ne faut pas exagérer, les pauvres doivent être « responsabilisés », le tri des « bons pauvres » c’est juste et très chrétien tout comme celui des déchets ;
« cerise sur le gâteau », les audits coûteux pour tout et n’importe quoi j’en use et en abuse car pour les idées et les projets c’est la panne sèche ;

« Mais à part çà, Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien, mais toutefois on déplore un petit rien, une babiole, c’est que la Mairie est en flammes, mais à part çà, tout va très bien, tout va très bien ! »

(toute ressemblance avec des situations où des personnes existantes ou ayant existé ne serait que pure coïncidence)

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tout va très bien, Madame la Marquise

  1. BELET Corinne dit :

    Bravo ! du pur bonheur ! c’est tellement bon qu’on en demande encore. Je vais relire l’article en chantant…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.