Dépôt de bouteilles de gaz avenue du Peyrou, ils n’ont pas rassuré !

Un dépôt de bouteilles de gaz, une réunion pour rassurer

Un dépôt de bouteilles de gaz a été installé entre les fêtes de Noël et Nouvel An, fin décembre, sur l’avenue du Peyrou, près de la Maison des Vignerons Indépendants.
Les riverains du terrain, habitants la rue des Vendangeurs, étaient invités à cette réunion. Une vingtaine de personnes sont présentes.

La société CD Trans de Bassens a investi un terrain sur l’avenue du Peyrou pour y entreposer des bouteilles de gaz.

peyroucdtrans
Le maire a remercié les artiguais présents et a souhaité que cette réunion rassure tout le monde. Comme on le verra, c’était un vœu pieux.

La société CDTrans

La société CDTrans est une société de transport de matières dites dangereuses (produits pétroliers, poudre fines, produits bitumineux, gaz, alcools…).

Pour que vous sachiez tout : c’est sur le site de cette même société à Bassens qu’a eu lieu le 3 avril 2016 l’explosion de plusieurs camions-citernes. Et c’est encore elle qui est à l’origine, toujours à Bassens, du rejet dans l’atmosphère d’un important nuage de mercaptan (c’est l’« arôme » du gaz) au mois de janvier.

Présentation de l’installation et de son emploi par la société.

Il s’agit d’entreposer des bouteilles de gaz (potentiel de 4 000 bouteilles tout de même…) pleines avant la livraison chez les revendeurs, vides après retour des mêmes revendeurs. Quatre voyages hebdomadaires avec un semi-remorque sont nécessaires pour la rotation des bouteilles depuis le site de remplissage à Bassens. Premier hic signalé par les riverains : ce camion utilise l’avenue du Peyrou qui n’est pas autorisée à la circulation des poids lourds… Découverte de l’intervenant, qui en est resté bouche bée ! (Après vérification : la circulation est effectivement interdite à ce camion, sauf desserte locale…)

Des considérations de sécurité

Elles ont été exposées. Il s’agissait de rassurer…
• Tout d’abord, l’installation est protégée des intrusions par une clôture avec barbelés (Note : le portail n’est pas protégé), en principe à 7,5m des silos de bouteilles. Deuxième hic : un participant a vérifié que la clôture n’est pas à cette distance à l’avant du terrain.
• Ensuite, l’installation est gardiennée aux seules heures d’ouverture les jours ouvrés (horaires de bureau) ; sinon, rien. La nuit et les weekends, des rondes de vigiles privés sont censées assurer la sécurité. Troisième hic : ça tousse dans la salle…
• Les consignes de sécurité aux utilisateurs ne rassurent pas non plus ! Le directeur a beau nous assurer que les bouteilles de gaz sont extrêmement renforcées pour résister à un feu ou une explosion, on entend de vives inquiétudes dans la salle. (Note : la grave catastrophe de vendredi 17 février sur notre page facebook ou Impressionnantes explosions en série dans un centre de stockage de gaz)jonquieresexplosion

L’environnement

Des considérations d’environnement sont ensuite données dans la salle par plusieurs participants.
Les propriétés en limite de site sont de nouveau dépréciées par la vue que donne l’entrepôt. C’est vrai que les racks de bouteilles occupent largement l’espace visuel.
• Les déplacements de camions sont bruyants, tout comme la manutention des bouteilles.

Le processus d’autorisations a été respecté…

Du moins, c’est ce qui est annoncé : les autorisations ont bien été données à la société par la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) et l’exploitation est conforme aux normes en vigueur. Troublant pour les habitants : le maire n’a pas eu connaissance de cette installation industrielle, alors que des questions de sécurité cruciales sont en jeu. Elle dit le regretter, elle n’a pas pu organiser cette réunion en amont.

Artigues J’Aime Asso ne peut qu’être d’accord avec les riverains présents : la société CD Trans n’aurait pas dû installer cette activité à cet endroit, même après les avoir consultés… Elle doit quitter les lieux dans les plus brefs délais.

Ce qui reste du stockage de gaz à Jonquières

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dépôt de bouteilles de gaz avenue du Peyrou, ils n’ont pas rassuré !

  1. chevillot dit :

    si j’avais su, je serai venu. si la route est interdite aux poids lourds que la maire prenne un arrêté pour interdire cette voie. n’ayant pas été informée au préalable je présume qu’elle en a le droit.
    personnellement, habitant à Lestrille à l’embranchement du Peyrou, je souscris à cette interdiction.

    J'aime

  2. Jean PEREZ dit :

    Bonne synthèse de notre réunion de jeudi. Sur votre photo, vous avez entouré
    en rouge l’emplacement de CD Trans mais cet emplacement est plus à gauche sur la parcelle de la SCI St Michel. Sur la photo elle est représentée sur la parcelle des vignerons indépendants.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.