« Réunions de quartiers », épisode 3, Feydeau

Feydeau1Troisième et dernière restitution des réunions de quartiers : vendredi 7 avril 2017 de 19H à 20H30 au Château Feydeau concernant un très vaste secteur (quartier ?) de la commune incluant en particulier les quartiers Feydeau, Fontaudin, Colline, Pinsan, Fonderode, Grande Allée…

Vous avez manqué les précédents épisodes de « Réunions de quartiers » ? C’est pas grave, ils sont là…

« Réunions de quartiers », épisode 1, Lestrille

« Réunions de quartiers », épisode 2, Bétailhe

De nouveau, lors de cette réunion, trois-quarts d’heure ont été consacrés à la valorisation du bilan de mi-mandat, monologue du maire dont on retiendra de nouveau sa volonté de justifier l’intérêt d’avoir porté le nombre de directeurs de services municipaux de 2 à 7, soit une multiplication par 3,5 pour les cadres, une paille… [A ce propos, petite digression… Mme Jacquet aime bien dénigrer dès qu’elle en a l’occasion notre critique des embauches massives en prétendant qu’il y en aurait eu cinquante selon nous!!! Mais bien sûr ! Relisez nos papiers et posts, vous y verrez que nous critiquions exactement les cinq embauches qu’elle présente elle-même, celles-ci « suffisant » à faire exploser les charges de personnel.]

La parole a ensuite été donnée à la salle.Feydeau2

Questions des Artiguais(es) / réponses du maire :

Évolution du Magasin Intermarché avenue Ile de France.

Le maire annonce qu’un permis de construire sera déposé par le groupe Intermarché pour un nouveau bâtiment plus grand sur le même site qu’aujourd’hui (en fait sur les friches à proximité immédiate du magasin actuel) d’ici septembre octobre prochains et qu’elle proposera une réunion publique de présentation de ce « beau projet qualitatif avec une forte intégration paysagère ». C’est beau comme du Hulot (Nicolas)…

Annonce par la presse de projets de logements sur la zone de la Blancherie boulevard Feydeau.

Le maire explique la situation de ces terrains communaux de la ville de Cenon que cette dernière a mis en vente entraînant la fermeture définitive de la piscine (et le déplacement des terrains de foot ultérieurement) ; la Métropole a gelé ce secteur, comme deux autres sur la rive droite (à Bassens et Ambarès) afin d’implanter une nouvelle aire de grand passage pour les gens voyage sur 4 hectares  (presque la moitié des terrains propriété de Cenon) et a inscrit cette réservation dans le nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU) voté par les élus de la Métropole le 16 décembre 2016 (les deux maires d’Artigues et de Cenon ont voté contre le PLU) ;  parallèlement, la mairie de Cenon a retenu l’offre d’achat proposée par le promoteur PICHET qui accepte de payer 14 millions et demi d’euros pour l’ensemble des 9 hectares afin d’y construire 580 logements soit plus de 2000 habitants nouveaux, au milieu de très fortes nuisances environnementales (rocade en bas, incinérateur des ordures ménagères en face, ligne haute tension au-dessus) et qui déborderaient les capacités d’accueil de la commune ; le maire précise qu’elle a fait part au président de la Métropole Alain JUPPE de son refus du projet pour les gens du voyage au motif que les convois de caravane seraient inacceptables pour les voiries de la commune (on s’est encore marré…), et au maire de Cenon Alain DAVID de son refus d’un projet de logements (le PLU prévoit le développement d’activités économiques) ; le maire étant responsable de la signature des permis de construire sur ces parcelles faisant partie du territoire d’Artigues, elle refusera tout permis pour ces deux projets ; le maire souhaite développer dans ce secteur un parc d’activités autour des énergies vertes.

Qu’est devenu le projet d’implantation d’un Décathlon (avenue de l’Ile de France) ?

Le maire donne sa position sur un projet , « Cœur Feydeau », qu’elle qualifie d’ « un peu boiteux » avec une étude d’impact qui montrait un flux de 4 000 véhicules en entrée de ville et un bâtiment similaire à celui de l’enseigne à Mérignac qui n’aurait pas été intéressant en entrée de ville ; elle privilégie des projets s’intégrant dans les espaces verts autour de Jardiland.

Aménagement du ruisseau du Fontaudin.

Plusieurs riverains du ruisseau ont demandé un point de situation sur les travaux de rétention des eaux et de renforcement des berges : le maire et présidente du syndicat du Gua a confirmé que l’édification d’un bassin de rétention était programmée à proximité de la rue du Béguey. Depuis, une réunion spécifique à ce secteur s’est tenue le 30 mai à la grange Bétailhe, mais limitée aux riverains directs et sans aucune publicité permettant à tout citoyen de participer. Note AJ’A : c’est devenu une habitude de cette mairie.

Y a-t-il des projets sur la propriété de M Ruard avenue de Pinsan / rue du bois léger et que deviendra la maison délabrée désormais dangereuse avenue de Pinsan ?

Le maire précise avoir reçu un promoteur très récemment. Elle lui a demandé de « revoir sa copie » car elle n’était pas convaincue de l’impact d’un projet composé en 2 parties de 16 et 30 maisons de ville ; elle ajoute que la maison délabrée en bordure d’avenue de Pinsan sera détruite.

Vitesse excessive et aménagement de l’avenue des provinces.

Le maire annonce qu’un projet a été étudié et qu’il sera présenté aux riverains quand il sera définitif ; il se traduira par une mise aux normes des trottoirs, la création d’une piste cyclable, la mise en place de plateaux ralentisseurs aux carrefours allée des Vosges et peut être de la rue d’Alsace, de places de stationnement marquées au sol afin de ralentir la vitesse, et d’un aménagement particulier pour l’activité du dépanneur Lemétayer.

Incivilité d’habitants avenue de l’église romane.

Face aux lotissements de la Colline, nombre d’habitants ne rentrent jamais leurs poubelles depuis 4 ans : le maire affirme avoir déjà fait plusieurs rappels à l’ordre et continuera à y envoyer ses agents.

Présence de voitures abandonnées rues Maurice Béjard et Pina Bausch.

Le maire demande aux résidents de les signaler à la police municipale et passe la parole au policier municipal qui rappelle les délais de la procédure.

Demande de précisions sur les projets sur les terrains situés entre l’avenue de la Moune et le lotissement de Fonderode.

Le maire prétend avoir découragé les promoteurs et affirme qu’il n’y aura que 5 à 6 maisons individuelles au maximum.

Dangers et asphyxie du carrefour avenue du Périgord / avenue de Fonderode.

Le maire répond qu’une étude d’aménagement de l’avenue du Périgord est en cours prévoyant la création de trottoirs depuis l’institut Les Hirondelles jusqu’au Poteau d’Yvrac, de pistes cyclables, et de ralentisseurs. [Note AJ’A : faut pas rêver, ce n’est pour demain, vu le prix de ces équipements et la promesse du maire d’équipements similaires sur d’autres parties de la commune. Promesses, promesses…] ; en ce qui concerne le carrefour lui-même, il est cogéré par le Conseil Départemental et les 3 communes d’Artigues, Tresses et Yvrac. « Il faudra tous se mettre autour de la table ». Devant la perplexité d’une riveraine inquiète par ce carrefour, elle ajoute royalement : « Je vous envoie Thierry Balan, monsieur voirie ». [Note AJ’A : avec ça, les choses avancent.]

Taille des haies du parc du château Feydeau côté rue de Normandie.

« Cela sera fait rapidement ».

Entretien des espaces verts de la résidence des Jardins de l’église romane.

A une résidente sollicitant l’intervention de la mairie comme dans les autres lotissements (4 tontes annuelles offertes par la commune), le maire répond que pour les résidences c’est aux associations de copropriétaires de prendre en charge cet entretien ; elle ajoute que si elle est invitée elle se rendra à l’assemblée générale programmée le 20 avril.

Difficultés de circulation des véhicules dans la résidence Villas de Pinsan.

A un résident demandant que les places de stationnement soient marquées au sol afin de mieux réguler les flux automobiles, le maire répond avec la formule magique « Je vous envoie Thierry Balan, monsieur voirie ». Elle indique qu’un aménagement sera réalisé à la sortie de la rue des Abeilles sur l’avenue de Pinsan [Note AJ’A : très bien… sauf que ce n’est pas du tout au même endroit!].

Rendez-vous est donc pris pour toutes deux réunions publiques annoncées (projet INTERMARCHE, aménagement de l’avenue de provinces).

AJ’A : Re-Chiche, tiens !! Rendez-vous pour toutes les réunions publiques annoncées : projet INTERMARCHE, projet centre ville, LINKY, aménagements promis de nombreuses voiries…

 

 

 

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, Association AJ'A, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.