22 minutes !…

22 min… Telle a été la durée de la réunion du conseil municipal du 10 juillet dernier, même SUD-OUEST n’a pas eu le temps d’arriver et ne peut donc pas en rendre compte (en principe…).

Ce constat pourrait paraître anecdotique, il ne l’est pas!

Il symbolise la situation désastreuse de notre démocratie communale, avec une majorité municipale très réduite (17 présents ce soir là), et surtout refusant tout échange et même tout partage d’information, tant avec les élus qu’avec les citoyens encore présents à ces séances, et qui désespèrent chaque fois un peu plus d’y trouver des informations sur les dossiers et enjeux de la commune.

Malgré 14 délibérations à présenter et à soumettre au vote (comprenant des sujets aussi importants que la création de postes dans les services municipaux, le règlement intérieur pour les services d’accueil périscolaire, le guichet unique pour l’emploi,…) malgré de nombreux sujets d’actualité qui auraient mérité un point de situation avant la trêve estivale (avenir des terrains de la Blancherie, rachat de l’hôtel Formule 1 par l’Etat pour l’accueil des réfugiés, avenir du dépôt de bouteilles de gaz avenue du Peyrou, restructuration du centre ville avec le déplacement d’une des écoles évoqué par la presse,…), nous n’avons assisté qu’à une séance bâclée, au mépris de tous les participants et témoins.

Si on ajoute à cela l’absence de concertation réelle pour le projet d’évolution du centre ville, le report de la mise en place du comité consultatif annoncé depuis janvier, les réunions de quartier transformées en séances d’auto congratulation (lire nos articles précédents), il est de nouveau évident que madame le maire, depuis désormais plus de 3 ans, confond concertation et opération de com.

N’attendant plus rien du conseil municipal,

absenteconseilnous nous rabattrons avec impatience sur toutes les réunions publiques promises lors des réunions de quartier de mars et avril derniers : sur le nouveau centre ville, sur le projet de l’enseigne Intermarché, sur le déploiement des nouveaux compteurs électriques Linky, sur la restructuration de l’avenue des provinces, …

En espérant qu’elles ne seront pas à leur tour oubliées, comme celles annoncées en 2016 sur le nouveau PLU, sur le budget, sur la communication (effectivement LA priorité de la majorité municipale)

Et qu’on attend toujours!…

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.