Avenue des Provinces, une réunion d’information

L’association citoyenne ARTIGUES J’AIME, toujours vigilante sur les modalités du développement et de l’aménagement de notre commune, a assisté le 12 septembre dernier à la réunion de présentation de la très prochaine adaptation de l’avenue des Provinces située dans le quartier Feydeau.
A quelques jours seulement du démarrage annoncé des travaux, il ne pouvait s’agir de concertation. Celle-ci n’est décidément pas une priorité du maire. C’était plutôt une simple information unilatérale de Bordeaux Métropole à destination des seuls riverains directs de cet axe desservant le lotissement du parc Feydeau et qui le traverse en reliant le boulevard Feydeau à la rue du Béguey.
Cette « avenue » est empruntée par deux lignes de bus du réseau TBM : la ligne 80 mise en service en 2013 par la précédente municipalité pour desservir la place Stalingrad à Bordeaux, et la ligne 63 mise en service en 2015 pour desservir le terminus du TRAM A à Floirac Dravemont.

Les quatre dos d’âne actuellement présents sur cet axe (à l’origine installés pour ralentir la circulation sur cette voie, peu efficaces avec le recul) sont très « inconfortables » pour les conducteurs et les usagers transportés (le bus passe deux fois sur la bosse, compte tenu de la longueur du véhicule). Les quatre dos d’âne seront supprimés.

Deux carrefours vont être élevés en plateau, situés rue de Normandie et allée des Vosges. La voie sera ainsi partagée en trois tronçons d’égale longueur. Les avaloirs d’eaux pluviales vont être déplacés, leur nombre augmenté. Cela a suscité quelques inquiétudes de riverains de ces futurs plateaux. Les fortes précipitations de juillet 2013 sont encore dans les mémoires. Implantation des bouches à l’appui, le représentant de Bordeaux Métropole, responsable des travaux, a tenté de rassurer les riverains. Nous resterons vigilants sur ce point.

Le stationnement sur la voie va être autorisé (actuellement, tout le monde se gare sur les trottoirs !), avec des emplacements entre ilots pour deux ou trois véhicules, alternés de part et d’autre de l’avenue. L’effet de chicane et donc de ralentissement des véhicules est recherché.

Un plateau de stationnement sera aménagé à l’entrée de l’avenue, côté boulevard de Feydeau, pour permettre l’arrêt des camions de l’entreprise Lemétayer. L’emprise nécessaire sur la voie et sur le trottoir laissera tout de même un passage piétonnier et 5 m de largeur de voie aux véhicules.

Les bordures défectueuses seront reprises sur toute l’avenue, le revêtement en calcaire des trottoirs également. L’enrobage desdits trottoirs n’a pas été retenu à la fois pour des raisons de coût et aussi car il est judicieux d’imperméabiliser un minimum de surface et que ce type de revêtement est réservé aux voies en forte pente, qui sont soumises à une forte érosion.
Début des travaux en octobre, pour environ deux mois.
Globalement, l’aménagement semble positif dans l’objectif d’apaiser la circulation et de partager la voirie entre usagers.

Notre association aurait toutefois souhaité qu’un aménagement pour les cyclistes (au moins des bandes cyclables dédiées) soit intégré dans ce projet d’autant qu’on se trouve à proximité de la station VCUB (vélos en libre service) encore insuffisamment valorisée.
A noter qu’en marge de la présentation de ce projet, des riverains de la rue de Lorraine ont évoqué la question de l’entretien du proche ruisseau de Fontaudin, qui serait insuffisamment effectué par les services métropolitains et dont la bande des quatre mètres n’est toujours pas dégagée partout. Les aménagements futurs de rétention des eaux par Bordeaux Métropole, dont notre maire est vice-présidente en charge de l’eau (elle cumule également avec la présidence du syndicat du Gua chargé de la gestion des ruisseaux de notre commune), ont été de nouveau exposés par le maire, comme à grand renfort de communication depuis 3 ans, mais ils ne sont pas encore lancés.

Nous attendons désormais avec impatience les réunions publiques, d’information à défaut de « concertation« , annoncées au printemps dernier sur plusieurs dossiers importants, que ce soit le projet de nouvel Intermarché dans ce même quartier Feydeau, le projet d’aménagement de la plaine de la Blancherie après la fermeture de la piscine toujours dans ce quartier, le projet de restructuration du centre ville…

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, Association AJ'A, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.