Nous étions invités par le maire à la grange Bétailhe

Mme JACQUET avait convié ce mercredi soir tous les Artiguais à la grange Bétailhe, pour la présentation de son projet modestement appelé « ARTIGUES 2020 – 2030 ».

La présentation des nombreuses et onéreuses études réalisées depuis 2016 et des priorités d’actions retenues par la municipalité devait enfin nous permettre d’évaluer les choix nécessaires à la préparation de l’avenir de notre commune. Au terme d’une présentation brouillonne et peu assumée par les élus, on retiendra que Mme JACQUET considère comme indispensable la construction d’une très grande école de 15 classes dans le parc Bétailhe, espace boisé classé, poumon vert autour de notre église romane.

Par la voix de plusieurs de nos membres, notre association Artigues J’Aime l’a interrogée sur la justification :

  • d’un tel investissement engageant la ville pour des années (non chiffré mais probablement autour de 8 millions d’argent public) ;
  • d’un tel lieu, emblématique de notre territoire.

En réponse, et malgré l’assistance de la Métropole et du cabinet d’études, Mme JACQUET n’a jamais pu justifier ni le besoin d’un tel ensemble (les effectifs scolaires n’augmentent que très modérément) ni le lieu (le parc Bétailhe serait dénaturé au vu des infrastructures de bâtiment et de voirie à y insérer).

Quant à « ARTIGUES 2020 – 2030 », aucun autre projet d’équipement n’a été précisé que celui de cette école… qui n’avait pourtant jamais été annoncée jusque là dans le programme de cette municipalité. L’assistance a unanimement fait part de son inquiétude, de son incompréhension, et a réclamé des projets alternatifs. Sur ce, refusant tout débat, Mme JACQUET a mis fin brutalement à la soirée, comme chaque fois que des explications lui sont demandées.

Pour sa part, notre association a réfléchi à des projets plus raisonnables et les exposera prochainement.

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, Association AJ'A, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.