Bonne année… 2030

Nous étions conviés ce jeudi soir aux vœux du maire aux Artiguaises et Artiguais.

Des vœux pour l’année 2019, pensions nous, impatients de comprendre enfin quels seraient les investissements de la commune cette dernière année du mandat de l’actuel conseil municipal ?

Pas du tout…

Les vœux prononcés par Mme JACQUET l’ont été pour… 2030 ! C’est en effet à cette date qu’elle nous assure désormais que nous verrons la réalisation de ses promesses de… 2014 !

Après le très onéreux (bien qu’absent de son programme) terrain de foot synthétique du début de son mandat (qu’il faudra peut être rénover en 2020 pour risques sanitaire et environnemental), puis 3 années d’absence de nouveaux équipements pour la commune (à l’exception de toilettes à côté de l’église en 2018, et d’un paddle-tennis en 2019), on nous demande de patienter une décennie (… et de renouveler le mandat de Mme JACQUET en 2020 puis 2026) pour bénéficier d’une ville rêvée avec des écoles neuves, un dojo neuf, une nouvelle salle omnisports, des parcs réaménagés, un centre ville dynamique avec des commerces attractifs.

Qui peut encore y croire ?

Plus grand monde, visiblement, au vu de l’accueil très froid pour ce discours complètement déconnecté de la réalité. Pas un mot n’aura été consenti pour rassurer les très nombreux citoyens qui ont demandé depuis plusieurs mois à Mme JACQUET de renoncer à son projet inexplicable de construire un très grand groupe scolaire de 15 classes dans le parc boisé Bétailhe… Après cela, l’annonce du maire d’ouverture d’un cahier de doléances à la mairie pour recevoir l’expression du malaise social actuel nous laisse songeurs : qu’en fera-t-elle avant 2030 ?

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, Association AJ'A, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.